n° 102 - printemps 2018
Tous les numéros et livres publiés depuis 1991...
S'abonner, commander d'anciens numéros ou des livres
 
 

Numéro 102
36 pages

disponible

 

Au sommaire

3 L’édito : Sous les pavés, le patrimoine
4 La dispersion des archives de Jean-Pierre Ravaux
5 A la découverte de la draperie châlonnaise
6 Châlons, crénom de noms !
7 La fin d’une polémique
8 Quelques livres de magie de Jules Garinet
9 Les grand et petit Albert
10 Le nom des communes de la Catalaunie sous la Révolution
Sur les pas de Just Berland (10) - La proscription des souvenirs de l’ancien régime (10) - Les homonymies (11) - Ville, village et bourg (12) - Messieurs et Dames (13) - Noms de provinces et de contrées (14) - Noms de rues et de lieux (15) - Prénoms et noms (17)
11 Les noms révolutionnaires du pays de Châlons
- Communauté d’agglomération de Châlons (11) - Communauté de Communes de Moivre & Coole (15) - Communauté de Communes de Suippes & Vesle (17)
16 Le processus d’un changement de nom
18 Les anciens noms de nos communes

 


19 Mai 1968 à Châlons
Un 1er mai ordinaire (19) - Première manifestation châlonnaise (19) - Vers la grève générale (20) - Unité ! Unité ! (21) - Une détermination sans faille (22) - Grenelle et vie chère (22) - Impasse, provocation et solidarité (23) - la manifestation du CDLR (24) - Vers la reprise (24) - Comment s’est fini mai 68 (26)
25 Mai 68 vu de ma fenêtre
27 Mai 68 vu par un enfant de 10 ans
27 Hôtel Kyriad : bientôt du nouveau ?
28 Restructuration de l’îlot Notre-Dame
28 Rue Lochet et place de la libération
29 Autopsie de la valorisation de l’architecture et du patrimoine 
Le recyclage de dispositifs abrogés (29) - Une concertation déconcertante (29) - Un diagnostic sans bilan (30) - Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (30) - Un repérage du petit patrimoine de qualité pour rien ? (31) - Un périmètre trafiqué (31) - Cachez ces pans de bois que je ne saurais voir ! (32) - PVC : une tolérance proscrite par le développement durable (33) - Volets roulants : une hérésie dévalorisante (33) - équipements : carte blanche aux dégradations (34) - Autres aspects posant problème (34) - Un dossier à suivre (35)
35 Retour à l’heure locale
36 A voir

Pour vous abonner ou commander d'anciens numéros, rendez-vous sur notre boutique virtuelle

Ce numéro  fait l’objet d’un tirage limité. Il est disponible au prix de 6,50 € dans nos
points de vente habituels et sur abonnement.

L'éditorial

 

 

 
 

de Sabine Schepens

rédactrice en chef

 

et de Bruno Malthet
président de l'association

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sous les pavés, le patrimoine

On commémore cette année le cinquantième anniversaire de mai 68. Comment ces événements se sont-ils déroulés à Châlons ? Révolution avortée pour les uns, chienlit pour les autres, l’heure est venue de les regarder avec le recul que seul l’Histoire permet avec les matériaux mis à sa disposition. C’est ce à quoi s’attache de faire ce numéro qui ne prétend pas à l’exhaustivité, loin s’en faut. A cet effet, le Petit Catalaunien Illustré a pris le chemin de la bibliothèque municipale et a consulté la presse locale qui, un mois durant, a couvert les événements et leur évolution. Châlons n’est pas Paris et nous n’y avons pas trouvé trace d’affrontements entre manifestants et force de l’ordre, même si, à plusieurs reprises, des milliers de Châlonnais battirent les pavés des principales artères de la ville. A Châlons, mai 68 fut d’abord et surtout l’affaire des syndicats qui organisèrent les manifestations, sans débordement, en y associant la jeunesse à l’origine du conflit social. Celui-ci n’en fut pas moins dur, avec ses occupations d’entreprises et des grèves qui paralysèrent l’activité économique de la ville, avec également des provocations qui, fort heureusement, ne dégénérèrent pas.

L’autre grand dossier de ce numéro porte sur le nom des communes de la Catalaunie sous la Révolution française. Il vient compléter utilement notre hors-série sur les 2000 ans d’histoire du nom de Châlons et la conférence donnée à ce sujet en janvier dernier à la bibliothèque. De ce fait, l’histoire tient une place importante dans ce numéro qui s’est également intéressé aux archives de Jean-Pierre Ravaux, disparu voici 10 ans. Déposées aux Archives Départementales, elles sont conservées et consultables à Reims, et non pas à Châlons, bien qu’elles portent majoritairement sur cette dernière et son diocèse. L’association a en conséquence de nouveau saisi le président du Conseil Départemental pour que cesse cette aberration.

En apparence, la protection du patrimoine a une portion congrue dans ce numéro. Pourtant, elle a tenu une place importante dans l’activité de l’association ces dernières semaines. Elles furent consacrées à étudier l’indigeste pavé de 632 pages mis en ligne par la ville de Châlons. Il porte, paraît-il, sur la mise en place d’une Aire de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine qui, en réalité, ouvre la voie à leur dévalorisation. Notre assemblée générale sera l’occasion d’en débattre avec nos adhérents.
 
Sabine Schepens               Bruno Malthet
rédactrice en chef             président de l’association

 

La dispersion des archives de Jean-Pierre Ravaux
Il y a dix ans, le 11 avril 2008, Jean-Pierre Ravaux nous quittait en nous laissant orphelin de sa grande érudition. Le Petit Catalaunien est allé consulter ses archives… à Reims.
 
A la découverte de la draperie châlonnaise
L’exploration du « fonds Jean-Pierre Ravaux », permet de mesurer l’ampleur des travaux que ce grand érudit a menés sa vie durant. Faute de pouvoir tout consulter, le Petit Catalaunien Illustré l’a survolé avant de s’intéresser au dossier d’archives consacrées à la draperie châlonnaise.
Châlons, crénom de noms !
Le 26 janvier dernier, la bibliothèque municipale Pompidou inaugurait un nouveau cycle de conférences mensuelles lancé par son Conservateur, Pierre Gandil. La première d’entre elles fut donnée devant une soixantaine de personnes par notre président, Bruno Malthet. Puisée de son ouvrage « Les 2000 ans d’histoire(s) du nom de Châlons », elle avait pour titre « Châlons, crénom de noms ! »
 
Quelques livres de magie de Jules Garinet
Le deuxième avant-dîner PATRI/mois de la bibliothèque Pompidou a mis en bouche ses auditeurs. Au menu, quelques livres de magie de la collection Jules Garinet que ces notes vous font découvrir.
 
Les Grand et Petit Albert
Le Grand Albert est un grimoire, un célèbre livre de magie populaire, en latin, attribué à tort au théologien et philosophe Albert Le Grand...
 
Le nom des communes de la Catalaunie sous la Révolution
Soucieuse de proscrire à jamais le souvenir de l’ancien Régime, la Convention nationale entreprit de changer le nom des communes rappelant la royauté, la féodalité et la religion. Ces changements touchèrent plus de 90 communes dans la Marne et 19 dans le pays de Châlons.
 
Les noms révolutionnaires du pays de Châlons
Communauté d’Agglomération de Châlons-en-Champagne ; Communauté de Communes de la Moivre à la Coole ; Communauté de Communes de Suippe et Vesle.
 
Le processus d’un changement de nom
Dans son étude, Just Berland présente le processus de changement de nom suivi par la commune marnaise de Ville-sur-Tourbe. A l’initiative du citoyen Léger, président-fondateur de la Société populaire, elle demande à s’appeler Val-sur-Tourbe.
 
Les anciens noms de nos communes
Quel fut le nom des communes voisines de Châlons au cours des siècles ? Auguste Longnon, dans son « Dictionnaire topographique du département de la Marne comprenant les noms de lieux anciens et modernes » paru en 1891, nous les révèle. En voici quelques uns.

Mai 1968 à Châlons
Voici un demi-siècle se déroulait les événements de mai de 1968. Le Petit Catalaunien Illustré est allé en reportage pour vous faire revivre, au jour le jour, le vent de l’histoire châlonnaise de ce mouvement social.
Un 1er mai ordinaire  - Première manifestation châlonnaise  - Vers la grève générale  - Unité ! Unité ! - Une détermination sans faille  - Grenelle et vie chère  - Impasse, provocation et solidarité - la manifestation du CDLR  - Vers la reprise  - Comment s’est fini mai 68
 
Mai 68 vu de ma fenêtre
Quels souvenirs peut-on avoir de mai 68 lorsque l’on voit défiler les manifestants depuis une fenêtre de l’honorable institution Saint-Etienne ?
 
Mai 68 vu par un enfant de dix ans
Comment un enfant de dix ans, juché sur les épaules de son père, a-t-il vécu et se souvient-il de mai 68...
 
Hôtel Kyriad : Bientôt du nouveau ?
Quinze mois après l’introduction du recours de l’association Nouvelle Catalaunie contre le permis de construire accordé à l’Hôtel Kyriad, son bénéficiaire s’est enfin décidé à répondre au mémoire de notre avocat...
 
Vers l’absolution ?
Le 7 décembre 2017, la ville de Châlons s’est délivrée à elle-même un permis d’aménager modificatif portant sur les travaux mis en œuvre pour la gestion de l’évacuation des eaux pluviales du skatepark du grand Jard...
 
Restructuration de l’îlot Notre-Dame
L’îlot de la collégiale Notre-Dame-en-Vaux, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco u titre des chemins de Saint Jacques de Compostelle, englobe des monuments remarquables que sont le musée du cloître et la maison Clémangis. Le Conseil municipal du 15 février 2018 a adopté une délibération afin de procéder...
 
Rue Lochet et place de la libération
Ce même conseil municipal a décidé de procéder au réaménagement de la rue Lochet et de la place de la Libération afin de « permettre une ouverture du centre-ville vers les Jards et des Jards vers la ville ». Selon la délibération, « le réaménagement de ces espaces doit faire redécouvrir l’eau...
 
Autopsie de la valorisation de l’architecture et du patrimoine
Le Conseil municipal du 15 février dernier avait un plat de résistance à son menu : la révision de la Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP) en Aire de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP), le bilan de la concertation préalable et l’arrêt du projet d’AVAP. Ce volumineux dossier, un indigeste pavé de 632 pages, laisse particulièrement pantois quant aux objectifs recherchés par la ville de Châlons : sous couvert de valoriser l’architecture et le patrimoine, ils visent à l’urbaniser et le dévaloriser.
Le recyclage de dispositifs abrogés - Une concertation déconcertante - Un diagnostic sans bilan  - Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? - Un repérage du petit patrimoine de qualité pour rien ? - Un périmètre trafiqué - Cachez ces pans de bois que je ne saurais voir ! - PVC : une tolérance proscrite par le développement durable - Volets roulants : une hérésie dévalorisante - équipements : carte blanche aux dégradations - Autres aspects posant problème  - Un dossier à suivre
 
Retour à l’heure locale
Le jour de Pâques, qui cette année tombait le 1er avril, la page facebook du Petit Catalaunien Illustré a publié un mel confidentiel, que l’association aurait reçu par erreur, destiné aux adjoints au maire. Il y est question de créer une heure locale au 1er novembre prochain...
 
ACROBATES
Exposition du 7 avril au 29 octobre 2018 dans les trois Musées municipaux
 
Coulisses du Centre national des arts du cirque
Exposition du mardi 3 avril au samedi 16 juin, Bibliothèque Pompidou, Espace expositions
 


 
© 2018 Association Nouvelle Catalaunie
Tous droits de reproduction et de représentation réservés