n° 99 - été 2017
Tous les numéros et livres publiés depuis 1991...
S'abonner, commander d'anciens numéros ou des livres
 
 

Numéro 99
32 pages

disponible

 

Au sommaire

3 L’édito : Grandeur et décadence !

L’affaire du lingot d’or
4 Histoires marnaises de la loterie des lingots d’or
5 Le père Lingot selon Dumas
9 Sur les traces du lingot d’or
11 La Californie à Montparnasse
11 La ruée vers l’or
12 Louis Médard Yvonnet, malheureux gagnant du lingot d’or
13 Une mort ptématurée...
13 L’or et le pain d’Yvonnet
14 Louis-Napoléon Bonaparte et la loterie des lingots d’or
16 La réaction des Marnais au coup d’Etat du 2 décembre 1851
19 L’élection présidentielle de 1848
20 Le timbre de la Libération de Châlons
 
21 La libération de Châlons vue dans le Petit Catalaunien Illustré
21 Les six cents ans de la municipalité châlonnaise
23 La Champagne entre au musée
24 Métamorph’eau’ses : l’ombre et la lumière
25 Une devise à préserver
26 Sortir Jeanne d’Arc de l’indifférence
26 Hôtel Kyriad : Quoi de neuf ?
27 Grand Jard : les contradictions
28 Grand jard : le tribunal bloque les travaux
29 PLU : l’association intervient dans l’enquête publique
30 Face aux adhérents
31 Crevez !
32 A lire
32 Regards sur le patrimoine
32 les nouveautés du musée.

Pour vous abonner ou commander d'anciens numéros, rendez-vous sur notre boutique virtuelle

Ce numéro  fait l’objet d’un tirage limité. Il est disponible au prix de 6,50 € dans nos
points de vente habituels et sur abonnement.

L'éditorial

 

 

 
 

de Sabine Schepens

rédactrice en chef

 

et de Bruno Malthet
président de l'association

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grandeur et décadence

Le titre de cet éditorial peut paraître curieux mais, à y bien réféchir, il illustre à sa façon le dossier que nous consacrons au gagnant de la loterie des lingots d’or et bien d’autres articles, comme ceux relatifs au grand jard, à Notre-Dame, à la Haute-Mère-Dieu et à l’abbaye de Toussaints.

Grandeur et décadence, tel fut bien le destin de Louis-Médard Yvonnet, un pauvre vigneron qui, du jour au lendemain, se trouva à la tête d’une fortune importante en gagnant un lingot d’or de 116 kg. Il s’installa à Châlons et dilapida sa fortune en quelques années avant d’y mourir bien plus pauvre qu’il ne l’était avant.

Grandeur et décadence, telle est bien l’illustration du malheur qui frappe le grand jard. Au temps de sa grandeur, la qualité de cet espace vert lui valait admiration des Châlonnais et des étrangers qui allaient s’y promener et y prendre le frais. Mais le temps de la décadence est venue : l’espace vert de deux de ses bassins s’est transformé en espace gris et son herbe tendre en béton. Le tribunal administratif vient de se pencher sur ce dossier et a bloqué l’achèvement du skatepark.

Notre-Dame, quant à elle, vit simultanément sa grandeur, avec les illuminations de Métamorph’Eau’se, et sa décadence, que symbolisent les herbes folles qui poussent sur sa tour sud-est. La Haute-Mère-Dieu, elle, après avoir vécu ces deux états, en revient au premier avec le prochain achèvement de sa reconstruction. Reste l’abbaye de Toussaints qui, telle une chrysalide, attend d’en faire de même l’année prochaine.

La décadence s’affiche également dans le projet de plan local d’urbanisme soumis à enquête publique et, surtout, dans l’avant projet de règlement de l’aire de valorisation du patrimoine et de l’architecture. Elle est destinée à devenir, soit disant, un site patrimonial remarquable. Mais, dans les faits, elle vise à enterrer les avancées de la zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager.

Sabine Schepens            Bruno Malthet
rédactrice en chef          président de l’association

     
Histoires marnaises de la loterie des lingots d’or

Du 28 janvier au 22 avril 1858, le journal « Monte-Cristo » publie, sous forme de feuilleton, « La route de Varennes », un roman d’Alexandre Dumas fils. Lorsqu’il paraît en volume, deux ans plus tard, cet ouvrage se trouve amputé d’un passage narrant l’histoire de personnages pittoresques de Châlons, un couple de pauvres bougres, les Yvonnet, ayant gagné un lingot d’or lors d’une loterie...
Le père Lingot selon Dumas

Descendu à la Haute-Mère-Dieu, Alexandre Dumas découvre depuis sa fenêtre une vieille femme en haillon, la mère Lingot. Quelques années plus tard, il en raconte l’histoire, que nous reproduisons, dans le journal « Le Monte-Cristo »...
Sur les traces du lingot d’or

Dans son Histoire de la loterie, Alexandre Dumas déclare, à propos de la Loterie des lingots d’or, être « heureux d’avoir, en quelque chose, concouru à la publicité d’une loterie qu’ [il] trouve originale et […] utile ». Le Petit Catalaunien Illustré a consulté la presse locale pour en savoir plus sur l’histoire de ce lingot d’or attribué à Louis Médard Yvonnet, Bouzillon de naissance et Châlonnais d’adoption...
La ruée vers l’or

Le lingot d’or gagné par Louis Médard Yvonnet donna lieu à une exhibition publique pendant plus d’un an à Paris dans une boutique du passage Jouffroy donnant sur le boulevard Montparnasse. Il excita au plus haut point la curiosité de la capitale et de la province...
La Californie à Montparnasse

A compter du 14 septembre 1851, le théâtre Montparnasse présente « Californie à Montparnasse », une revue en un acte et deux tableaux, parmi les personnages, figure « le bon conseil» , « La loterie des lingots d’or » et « Champagne »...
Louis Médard Yvonnet, malheureux gagnant du lingot d’or

Le Journal de la Marne du 25 juin 1856 rapporte que « Un homme qui, il y a quatre ou cinq ans, vivait obscur et presque pauvre dans un petit village de la Champagne, et qu’un hasard inouï avait un beau matin rendu possesseur d’une fortune de 400 000 fr., vient de mourir à Châlons »...
Une mort prématurée

Dans la biographie qu’il consacre à « Jacques-Antoine Moerenhout (1797-1879) Ethnologue et consul », Paul de Deccker relate l’affaire de la loterie des Lingots d’or et fait mourir prématurément Yvonnet...

L’or et le pain d’Yvonnet

En 1851, lorsque Louis-Médard Yvonnet gagne le premier lot de la Loterie des lingots d’or, son lingot pèse 116 kilos et a une valeur de 400 481,56 francs. Qu’en serait-il en 2017 ? L’échelle varie considérablement selon que l’on s’intéresse au cours de l’or, à celui de la monnaie ou bien encore au pouvoir d’achat...

Louis-Napoléon Bonaparte et la loterie des lingots d’or

Victor Hugo et Karl Marx ont mis en cause le prince-président Louis-Napoléon Bonaparte dans le scandale de la loterie des lingots d’or qui secoue la France à la veille du coup d’Etat du 2 décembre 1851. « Les provocations, les calomnies, les outrages m’ont laissé impassible », écrit l’intéressé dans sa proclamation faisant appel au peuple pour le plébisciter. Qu’en est-il réellement ? Le Petit Catalaunien Illustré a mené l’enquête...
La réaction des Marnais au coup d’Etat du 2 décembre 1851

Malgré quelques foyers de résistance et des réactions d’hostilité en divers lieu du département, aussitôt réprimés, le coup d’Etat du 2 décembre 1851 s’est montré soluble dans les urnes marnaises. Les moyens mis en œuvre par le gouvernement lui assurent une victoire écrasante lors du plébiscite des 20 et 21 décembre 1851 et de l’élection des députés du 29 février 1852...
L’élection présidentielle de 1848

Lors des élections présidentielles des 11 et 12 décembre 1848, Louis-Napoléon Bonaparte avait été élu président de la République au premier tour de scrutin avec :
- au niveau national : 74,33% des voix
- dans la Marne : 76,76% des voix
- canton de Châlons : 73,27% des voix
- 3 cantons de Reims : 59,18% des voix...
Le timbre de la Libération de Châlons

Poursuivant sa narration philatélique de Châlons, Bernard Butet nous fait découvrir le timbre émis lors de la libération de la ville pour signifier le rétablissement de la République...

La libération de Châlons vue dans le Petit Catalaunien Illustré

L’article consacré à ce timbre vient utilement compléter les deux numéros que le Petit Catalaunien Illustré a déjà consacré à la libération de Châlons à l’occasion de ses 60e et 70e anniversaires :
- n° 47, été 2004, 28 pages, noir et blanc
- 87, été 2014, 48 pages, couleur.

Complémentaires, ces deux numéros sont toujours disponibles au prix de 5€ (n° 47) et 10 € (n° 87), frais d’expédition compris, ainsi qu’à l’Espace Catalaunien, 7 bis rue Thiers à Châlons lors de nos permanences.
Les six cents ans de la municipalité châlonnaise

Ce printemps, les Archives municipales de Châlons ont consacré une exposition aux « 600 ans d’histoire(s) du conseil de ville au conseil municipal » qui se sont écoulés de 1417 à 2017...
La Champagne entre au musée

Les Amis des Musées de Châlons, fidèles à leur vocation d’enrichir leurs collections, viennent de faire l’acquisition d’une statuette en terre cuite de Gustave Navlet, sculpteur châlonnais. Cette statuette, qui sera exposée dès le 7 juillet dans la galerie des Châlonnais célèbres du Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie, à une histoire. Elle nous est connue par une lettre que l’artiste adressa à Charles Gillet, conservateur du Musée, et par la réponse que celui-ci lui fit peu de temps après...

Métamorph’eau’ses : L’ombre et la lumière

L’épisode 3 de « Metamorph’eau’ses » a commencé le 10 juin dernier. Chaque soir, il vient sublimer deux nouveaux éléments majeurs de notre patrimoine avec un spectacle son et lumière itinérant sur l’eau, unique au monde !...

Une devise à préserver

L’association vient d’écrire au président de la Communauté d’Agglomération afin qu’il fasse don au musée de Châlons de la devise des Augustins...
Sortir Jeanne d’Arc de l’indifférence

Le 15 mai 2017, l’association a apposé sur la statue de Jeanne d’Arc un panonceau mémoriel. Il rappelle l’histoire de cette oeuvre d’art. Sortie du musée en 1937, protégée de la fonderie sous l’occupation, violemment décapée par le Front National le 10 mai 2003, elle attend toujours sa restauration...
Hôtel Kyriad : Quoi de neuf ?

Neuf mois se sont écoulés depuis le dépôt du recours de l’association Nouvelle Catalaunie contre le permis de construire délivré par la ville de Châlons autorisant la construction d’un hôtel en vis-à-vis du Castel Marie-Antoinette (cf. le n° 97 du Petit Catalaunien Illustré). Fin juin, ni la ville, ni le pétitionnaire, n’ont répondu aux arguments développés par l’avocat de l’association, malgré le délai de deux mois qui leur avait été imparti par le Tribunal Administratif. Entre temps, toutefois, le pétitionnaire a obtenu un permis de construire modificatif...

Grand Jard : Les contradictions

L’Etat et la ville ont produit ce printemps différents mémoires où ils démontrent qu’ils n’en sont pas à une contradiction près...
Grand Jard : Le tribunal bloque les travaux

Initialement prévue le 6 juin, l’audience du tribunal a été reportée au 20 juin. Son jugement, rendu le 4 juillet 2017, a bloqué l’achèvement des travaux en exigeant un permis portant sur l’évacuation des eaux pluviales...
PLU : L’association intervient dans l’enquête publique

Le projet de révision de Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la commune de Châlons-en-Champagne a été soumis à enquête publique du 6 juin au 7 juillet. Conformément aux orientations adoptées lors de son assemblée générale du 25 avril dernier, l’association Nouvelle Catalaunie a présenté au commissaire enquêteur des observations...
Face aux adhérents

L’association Nouvelle Catalaunie a tenu son assemblée générale statutaire annuelle le 25 avril dernier. Un diaporama agrémentait les différents rapports, dont cet article est une synthèse, présentés aux adhérents présents...
Crevez !

La décision de Donald Trump de dénoncer les accords de Paris a vivement fait réagir Patrick Bourlon, écologiste dans l’âme et membre de notre conseil d’administration. Celui-ci, faut-il le préciser, partage sa réaction à 100%...
A lire

« Les champs catalauniques – 1er - 2 septembre 451 Attila vaincu devant Troyes » par Fabrice Delaître.
« Les grands événements de la Marne de 1900 à nos jours» de Bruno Dehaye.

Regards sur le patrimoine

Les travaux de reconstruction de la Haute-Mère-Dieu s’achèveront cet été...
 
 
© 2017 Association Nouvelle Catalaunie
Tous droits de reproduction et de représentation réservés