Laissez vous guider, au gré de vos envies, vers les notices abrégées tirées des articles publiés par le Petit Catalaunien illustré  sur l'histoire de Châlons et de la Catalaunie. Venez découvrir la Catalaunieles Châlonnais célèbresson patrimoineA lire sur la région
son histoire bimillénaire

Vous êtes sur la page histoire du toponyme historique

de - 5000 au IXe siècle  du Xe au XIVe siècle  du XVe au XVIIIe siècle  XIXe et XXe siècle
histoire thématique   Mémoire de Catalauniens
Histoire du toponyme historique de Châlons-en-Champagne

Châlons : un accent bien champenois
Malgré son accent circonflexe et son « s » final qui l'en différencient, Châlons est souvent confondue avec Chalon, sa consoeur bourguignonne. L'appellation Châlons dérive de son nom gaulois romanisé : Catalaunum, transformé en Catalaunis sous les Mérovingiens, puis progressivement en Chaalons jusqu'à l’invention de l’accent circonflexe au XVIIIème siècle. Rien à voir donc avec Chalon (sur Saône) dont le nom dérive lui du latin Cabillonum.
Le Petit Catalaunien Illustré, n° 5

Champagne, nom de lieu !
Le premier usage officiel connu du toponyme historique « en Champagne » de Châlons date de 1373. Mais l'usage commun remonte très certainement au delà, depuis que l'abandon de l'appellation latine "Catalaunum" ne permettait plus de différencier phonétiquement la ville avec "Cabillonum". A cette référence à la Champagne, les géographes substituent peu à peu à partir du XVIe siècle celle de la rivière de Marne baignant Châlons. Mais l’usage du toponyme historique subsiste jusqu'à la fin de l’Ancien Régime.
Le Petit Catalaunien Illustré, n° 23

Le toponyme de Châlons et la révolution
L’appellation de Châlons « en Champagne » est passée au dessus de la tourmente révolutionnaire en raison de l’indifférence qu’elle inspirait aux Châlonnais et du début d’utilisation de la forme administrative « sur Marne » au cours des dernières décennies de l’ancien régime.
Le Petit Catalaunien Illustré, n° 20

De la pouilleuse à la crayeuse
Châlons en Champagne est passée du cœur de la Champagne pouilleuse au centre de la Champagne crayeuse. Mais l’éclipse de son toponyme historique durant 200 ans est totalement étrangère à ce changement d’appellation et au sens que certains croient pouvoir donner à la pouilleuse.
Le Petit Catalaunien Illustré, n° 22

Pourquoi avoir voulu revenir à Châlons en Champagne ?
Deux raisons militaient en faveur du retour au toponyme historique de Châlons en Champagne : les confusions avec son homonyme de Bourgogne et l’histoire. La ville de Châlons sur Marne a en conséquence saisi en 1988 la commission de révision des noms des Communes afin de retrouver son toponyme historique plébiscité par les Châlonnais interrogés par référendum.
Le Petit Catalaunien Illustré, n° 8

L’impatience gagne les « Champagnophiles »
Le dossier du retour au toponyme historique traînant en longueur, ses partisans s’impatientent et soupçonnent l’existence d’un complot politico-juridique visant à retarder l’instruction de cette affaire. Comme leurs ancêtres les Catalaunes, il leur faudra être les meilleurs au combat au sein du Club Châlons en Champagne.
Le Petit Catalaunien Illustré, n° 8 et 10

Vive Châlons en Champagne
Le 6 novembre 1995 est signé un premier décret autorisant Châlons à retrouver son toponyme historique. Les partisans de Châlons en Champagne se félicitent de l’heureuse échéance d’une procédure engagée dès 1977.
Le Petit Catalaunien Illustré, n° 14

Retour à la case départ
L’annulation le 4 avril 1997 par le Conseil d’Etat du décret de 1995 autorisant le retour au toponyme historique fait vivement réagir l'association Nouvelle Catalaunie et les partisans de Châlons en Champagne. Une nouvelle procédure est engagée tambour battant par la ville.
Le Petit Catalaunien Illustré, n° 19

Châlons en Champagne : une appellation historique d’origine contrôlée
L'association Nouvelle Catalaunie apporte les preuves indispensables devant permettre au toponyme historique d’avoir de sérieuses chances d’être définitivement rétablie.
Le Petit Catalaunien Illustré, n° 20

Châlons en Champagne : et maintenant ?
Le 26 décembre 1997, un nouveau décret est publié afin d’entériner définitivement le retour de Châlons en Champagne. Le premier décret de 1995 avait été précédé d’un imbroglio politico-juridique que Le Petit Catalaunien Illustré dévoile en se satisfaisant que la légalité républicaine, mise à mal en 1995, ait eu le dernier mot.
Le Petit Catalaunien Illustré, n° 23

 

© 2009 Association Nouvelle Catalaunie
Tous droits de reproduction et de représentation réservés